Vous êtes ici : Les dossiers du Mag de la Domotique > Maison intelligente > En quoi la domotique peut être utile pour le logement d'une personne agée ?

En quoi la domotique peut être utile pour le logement d'une personne agée ?

En quoi la domotique peut être utile pour le logement d'une personne agée ?

La domotique est un ensemble d’installations et d’équipements pouvant être contrôlé à distance et dont la fonction consiste à automatiser les actions du quotidien comme le réglage des appareils électroménagers, l’ouverture des portes et des volets ou encore la gestion d’un système de sécurité. Lorsqu’on atteint un âge avancé, on s’expose à une éventuelle perte d’autonomie et à des soucis de santé ayant un impact sur notre mobilité. Pour compenser cette faiblesse, il est possible de miser sur la domotique en mettant au point une maison intelligente comportant des objets connectés.

La domotique au service du maintien à domicile

Selon des études réalisées par l’Insee, la France comptera près de 4 millions de seniors en perte d’autonomie en 2050 contre 2,5 millions en 2015. Ce qui signifie que pour accueillir le même pourcentage de personnes âgées dépendantes dans des maisons de retraite qu’aujourd’hui, il faudra augmenter le nombre de places d’au moins 50 % dans quelques dizaines d’années. Mais dans la mesure où environ 90 % des personnes âgées expriment le souhait de rester à leur domicile le plus longtemps possible, mettre en place une solution durable pour prendre en charge ces personnes âgées au sein de leur foyer s’avère être primordial.

Le maintien à domicile apparait comme une alternative idéale aux offres des établissements spécialisés pour personnes âgées dont le risque d’insuffisance est prévisible, d’où l’intérêt de la domotique. Précieuse et utile, elle offre un réel confort de vie aux personnes en perte d’autonomie. Sans remplacer les aides et les services à la personne, elle permet d’améliorer les conditions de vies des personnes à mobilité réduite en leur permettant de réaliser certaines actions par elles-mêmes. La domotique peut prendre différents aspects dans l’aménagement du logement d’une personne âgée, de l’informatique à la télécommunication en passant par l’électronique.

La domotique pour limiter l’effort

Avec l’âge, la réalisation de certains gestes du quotidien devient de plus en plus difficile. Grâce à la domotique, les personnes âgées à mobilité réduite ont la possibilité de profiter d’un certain nombre de systèmes motorisés leur permettant de limiter leur effort et donc de mieux vivre au quotidien. Elles ont par exemple la possibilité de motoriser et de centraliser les ouvertures et les fermetures depuis une commande à distance afin de limiter les gestes répétitifs. Le déplacement dans la maison durant la nuit constitue notamment un véritable problème pour ces personnes à mobilité réduite. Les risques de chute due à une mauvaise vision ou à des surfaces glissantes sont élevés durant la nuit. Avec l’automatisation de l’éclairage, la lumière peut s’activer au passage de l’occupant de la maison sans que celui-ci ait à actionner l’interrupteur. Il en est de même pour le chauffage et le climatiseur. Avoir la bonne température au bon endroit tout en limitant les gestes s’avère pratique. Cela est possible grâce à l’usage d’un thermostat programmable permettant de réguler de manière automatique la température ambiante dans la maison.

La domotique pour sécuriser l’habitat

Les personnes âgées s’avèrent plus vulnérables face à l’insécurité et sont souvent les cibles des malfaiteurs. Lorsqu’elles choisissent le maintien à domicile, il est donc indispensable de s’équiper de dispositifs de sécurité dissuasifs. L’installation d’une alarme est nécessaire, mais elle peut aussi être associée à un service de télésurveillance et d’alerte à distance pour en améliorer l’efficacité. De cette manière, l’utilisateur pourra prévenir ses proches ou les forces de l’ordre en cas d’effraction. D’autre part, la sécurité domestique est aussi primordiale pour les personnes âgées. Effectivement, les accidents domestiques font aussi partie des risques les plus courants dans le cadre du maintien à domicile, que ce soit une fuite de gaz, d’eau ou un feu. Dans ce cas, la domotique est capable de fournir des solutions efficaces.

La domotique pour réaliser des économies

Le coût d’investissement domotique pour les seniors représente un budget non négligeable certes, mais lorsqu’on fait le calcul, le coût global des équipements et des installations revient moins cher par rapport à une place dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou par rapport au recrutement d’une aide à domicile. Par ailleurs, grâce aux nouvelles technologies en matière d’équipement domestique, les systèmes domotiques permettent de réaliser des économies d’énergie. La programmation du chauffage et des éclairages à certaines heures de la journée ont par exemple pour effet de réduire la consommation en électricité. Par ailleurs, depuis 2016, une loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement accorde des aides financières pour faciliter l’accès à la domotique des personnes âgées aux revenus modestes.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Commenter ce dossier

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : D4V7UJ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Dossiers similaires